La Route des Douanes et des Impôts Indirects a publié un mémorandum contenant les nouvelles exigences douanières les plus importantes incluses dans le projet de loi de funds 2023.

Parmi ces exigences determine l’adoption de règles d’origine pour les produits aquacoles, automobile l’administration des douanes a noté que ce secteur se développe rapidement au Maroc et représente un investissement essential, en particulier dans le nord et le sud du pays.

Afin de suivre le développement des exportations des produits de ce secteur, tels que les crustacés, les invertébrés aquatiques et les poissons, et de faciliter leur accès aux marchés internationaux, l’article 16 du code des douanes et des impôts directs a été modifié pour inclure dans faveur des règles applicables aux produits d’origine marocaine.

Afin de lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, plusieurs articles du code des douanes ont été amendés pour renforcer le rôle de l’administration dans ce domaine, ainsi que pour améliorer la conformité du Maroc aux recommandations internationales en la matière, en ajoutant les billets et les pièces au Code des douanes. moyens de paiement aux articles 45, 66-bis, 235, 240 et 297-bis.

S’agissant de la gestion douanière des zones d’accélération industrielle, la loi de funds prévoit des procédures pour adopter la transparence juridique et réglementaire à travers un contrôle continu aux factors d’entrée et de sortie, ainsi qu’un contrôle des personnes, des véhicules et des marchandises transportées.

Les nouvelles exigences étendent également l’exonération des droits de douane aux biens et outils importés par les entreprises qui s’engagent à mettre en œuvre un programme d’investissement égal ou supérieur à 50 tens of millions de dirhams conformément à une conference signée avec l’État, une exonération qui dure actuellement dans une période de 36 mois à compter de la première importation dans le cadre du contrat, avec possibilité de prolongation de 24 mois.

Le Code des douanes prévoyait également des exonérations de droits d’importation pour certains médicaments et produits pharmaceutiques dans le cadre de la stratégie nationale de promotion de l’industrie pharmaceutique et de facilitation de l’accès aux médicaments.

La loi de funds prévoit également la mise en place d’un prélèvement intérieur sur la consommation des produits sucrés et des produits annexes au tabac à narguilé.

Et du 1er janvier 2023 au 31 décembre de la même année, l’importation des produits d’alimentation animale sera exonérée de la taxe sur la valeur ajoutée.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}