Lundi soir, une autre maison s’est effondrée à Derb Moulay Sherif, dans le quartier Mohammadi, provoquant une grande panique parmi les habitants.

Un groupe de jeunes de la région a documenté l’effondrement d’un immeuble de 3 étages dans la rue Abu Ali al-Kali, provoquant la panique parmi les habitants, en particulier ceux adjacents à l’immeuble effondré, dont les maisons ont également été endommagées par la suite.

Un sure nombre d’habitants du quartier se sont étonnés que les maisons qui étaient sur le level de s’effondrer aient été contenues sans l’intervention des autorités compétentes avant qu’elles ne provoquent une disaster.

Dans des déclarations identiques au journal électronique Hespress, les jeunes de la région ont expliqué que “l’abandon de ces maisons de cette manière est une bombe à retardement qui entraînera des pertes matérielles et humaines”.

Et ils ont souligné que l’effondrement de cette maison de cette manière “aurait pu provoquer une disaster si, Dieu merci, tous ceux qui se trouvaient à proximité s’enfuyaient dès qu’ils sentaient le début de son effondrement”.

L’effondrement de cette maison à Darb Moulay Al Sharif a mis le conseil municipal de Casablanca et les autorités de la préfecture d’Ain Sebaa, Al Hai Al Mohammadi, dans une place embarrassante automobile ils ont dû se conformer aux ordres de démolition émis par le département. .

Selon ce qui a été confirmé par le chef du district d’Al-Muhamadi, Youssef al-Rahis, une décision a été prise en 2017 pour démolir le bâtiment effondré, mais elle n’a pas été exécutée.

Dans une déclaration au journal électronique Hespress, le responsable du district a indiqué qu’il avait récemment contacté le Conseil Collectif de Casablanca pour mettre en œuvre les décisions de démolition par l’intermédiaire de la société agréée “Casablanca Logement et Equipement”.

Le même responsable a souligné qu’il y a 118 bâtiments menacés d’effondrement dans la zone qu’il dirige, ce qui indique qu’ils ont été évacués avant que le conseil collectif ne décide de mettre en œuvre les décisions de démolition par l’intermédiaire de l’entreprise.

La société casablancaise a alloué environ 23 tens of millions de dirhams pour la démolition des immeubles en passe de s’effondrer, qui sera entreprise par la société “Casablanca Logement et Equipement”.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}