Picture : Archives

Hespress de Rabatjeudi 29 décembre 2022 – 04:31

L’étudiant-chercheur Mohamed Zayan de la Faculté de Réhabilitation des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Tanger, qui se situe à l’Université Abdel-Malik Al-Saadi, a présenté sa thèse de doctorat en droit public, spécialité droit constitutionnel, sur le sujet de “la nature du régionalisme et du régionalisme à la lumière des changements juridiques et politiques modernes”.

L’étudiant-chercheur a souligné que le sujet de la thèse revêt une grande significance en raison des conséquences positives de la régionalisation sur le développement native et régional et de ses nombreux avantages, qui se manifestent dans la répartition du pouvoir, la convergence des niveaux de décision, la la simplification des démarches administratives, la manifestation de l’énergie régionale et son utilisation rationnelle, mais aussi l’harmonie entre l’activité économique et les territoires…

Dans sa thèse, Mohamed Zayan a examiné “le développement de la décentralisation au Maroc à travers les constitutions précédentes, aboutissant à la station constitutionnelle de 2011, qui a été en effet une étape et un second historique sur la voie démocratique”, examinant en même temps à l’aide de méthodes scientifiques. , “Expériences comparées du processus de régionalisation dans un État unitaire et fédéral.”

L’étudiant chercheur a évoqué « la régionalisation comme espace de consolidation de la décentralisation administrative, même si la régionalisation reste limitée si elle ne s’accompagne pas d’un renforcement de la voie de la décentralisation du fait de son rôle au niveau de l’administration locale et de sa modernisation, une vigilance développée, efficace et renforçante ».

Doctorat en droit public

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}