Picture : Archives

Hespress de RabatMercredi 28 décembre 2022 – 18h20

Le ministère des Transports et de la Logistique et le ministère de la Transition énergétique et du Développement sturdy cherchent à retarder d’un an l’utility de normes environnementales strictes à la procédure d’immatriculation des voitures neuves au Maroc après leur entrée en vigueur début 2023.

La décision est liée à la détermination des circumstances d’admission du véhicule en termes d’émissions de polluants conformément aux exigences en matière de carburant moteur. La mise en œuvre de cette décision sera retardée de 24 mois pour les opérations d’authentification et de 36 mois pour les opérations d’enregistrement.

Ces exigences, selon le ministère des Transports et de la Logistique, s’inscrivent dans le cadre des efforts du Maroc en matière de safety de l’environnement et de lutte contre le changement climatique en vertu du décret n° 2.10.421 de 2010 qui stipule qu’aucune fumée ou gaz toxique, corrosif ou malodorant ne doit être correctement émis par des véhicules susceptibles de causer des nuisances publiques, de nuire à la santé et à la sécurité publiques ou de nuire à l’environnement ; Ces tendencies empêchent l’importation et la vente de tout véhicule polluant l’environnement.

Ce report est intervenu à la demande des spécialistes du transport routier, constructeurs et importateurs de poids lourds, dans le however d’éviter une hausse des prix des véhicules neufs à un second où le secteur subit les effets de la crise mondiale et ses effets sur les chaînes d’approvisionnement, le taux de change élevé du greenback, les prix élevés du carburant et l’inflation en général.

La décision ne s’appliquera pas aux voitures particulières légères, qui représentent plus de 67% du parc vehicle nationwide et représentent la plus grande half des déplacements urbains, selon le ministère des Transports et de la Logistique.

Les nouvelles normes stipulent que chaque véhicule M et N doit disposer d’un système d’autodiagnostic composé d’un ensemble de moniteurs d’émissions capables de déterminer la trigger potential de tout dysfonctionnement du système. Il y aura également un plafond à ne pas dépasser pour les émissions des véhicules des catégories de moteurs N1, N2, M1 et M2 dont la masse de base ne dépasse pas 2 610 kilogrammes.

Ecologie vehicle du Ministère des Transports

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}