Fawzi Leqia, président de la Ligue royale marocaine de soccer et ministre chargé du finances, a déclaré que la participation de l’équipe nationale des moins de 23 ans au concours “Coupe de chant” était liée à l’autorisation d’un avion marocain d’atterrir dans la ville algérienne de Constantine, et la Ligue Royale de Soccer attend une réponse définitive de la Confédération Africaine de Soccer.

Laquia a ajouté lors d’un symposium sur la déclaration du gouvernement aujourd’hui, jeudi, que le livre de responsabilité du pays hôte prévoit la fourniture de toutes les opportunités aux pays qualifiés pour participer à la manifestation, et exige désormais l’atterrissage de l’avion marocain le 10 janvier . ensuite à l’aéroport de Constantine, niant que l’université ait demandé un vol privé.

Concernant la polémique sur les “billets de la Coupe du monde”, Laquiao a déclaré que la Fédération royale de soccer prendra ses décisions le lundi 16 janvier et que les amendes nécessaires seront infligées à ceux dont il est prouvé qu’ils ont illégalement abusé des efforts déployés pour le bien de Supporters marocains. lui.

Coiffant le chapeau du ministre chargé du finances, Laquiao a déclaré que “l’intention” est un élément culturellement accepté de l’état des funds publiques et de toutes les actions gouvernementales, notant que les funds dépendent de nombreux facteurs interdépendants, notant que la différence de réglage le rythme de croissance avec Financial institution Al-Maghrib est principalement lié à l’écart des perceptions et du fondement des hypothèses.

Le porte-parole a noté que le gouvernement visait un taux de croissance de 1,5% à la fin de cette année grâce à la reprise du secteur du tourisme et aux espoirs renouvelés d’une bonne saison agricole, louant le succès du gouvernement dans la lutte contre l’inflation. taux de 6 %, soulignant que le Maroc a été en mesure de surmonter toutes les fluctuations du marché worldwide et a dû faire face à des coûts extraordinaires.

Dans le cadre de “l’inquiétude”, la réponse algérienne aux situations marocaines ne s’est pas fait attendre, et elle est venue à titre officiel par l’intermédiaire de Rashid Okali, le chef du comité d’organisation “Concern Algérie 2023”, qui a interagi avec le résultat de la réunion du conseil d’administration de la Fédération Royale Marocaine de Soccer avant-hier, mardi 27 décembre.

Lors d’une conférence de presse tenue hier mercredi, Rasheed Okali a déclaré que « dans le cahier des expenses pour la tenue des compétitions sportives telles que le Championnat d’Afrique des joueurs locaux, il est stipulé que l’hôte de la compétition a l’obligation d’assurer le déplacement des délégations de les équipes participantes sur le territoire nationwide uniquement (par exemple, se déplacer de la capitale à Constantine, Aran ou Anabu). , ou vice versa)”.

Et le patron du comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 pour les joueurs locaux, qui devrait être organisée dans plusieurs villes algériennes du 13 janvier au 4 février, a ajouté qu'”il n’y a pas de route aérienne directe”, expliquant que “la plupart des équipes participantes seront dissoutes et transportées en Algérie depuis un autre pays et non par une voie aérienne directe au départ de ce pays.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}