Le Conseil nationwide de la presse a écrit à la Confédération africaine (CAF) pour obtenir le droit des journalistes marocains de couvrir le prochain Championnat d’Afrique des joueurs locaux, qui sera organisé par l’Algérie.

Dans sa correspondance, le Conseil a confirmé que le pays hôte doit garantir la liberté de la presse marocaine pour couvrir cet événement sportif sans restrictions oppressives et abus irresponsables, comme cela s’est produit lors de la dernière période à Oran.

Il a poursuivi en déclarant : « Nous appelons la CAF à garantir le droit des journalistes marocains de se rendre en Algérie pour couvrir la Coupe d’Afrique des Nations pour les joueurs locaux, sans aucune restriction répressive, politique ou diplomatique, comme c’est le cas avec d’autres non-Marocains. .” journalistes à remplir leurs devoirs professionnels, qui sont garantis par les Chartes africaines de la liberté de la presse, d’expression des opinions et des droits de l’homme.

Il a ajouté : “Nous vous écrivons aujourd’hui à ce sujet, étant donné que l’Algérie avait précédemment interdit aux journalistes marocains de couvrir les Jeux Méditerranéens en juin dernier”.

Et de poursuivre en disant : « Des joueurs marocains ont également été agressés lors de la Coupe arabe des moins de 17 ans, outre le fait que les journalistes marocains n’ont pas pu couvrir les travaux du Sommet arabe du 30 octobre 2022, soit deux jours avant la Sommet arabe, qui a eu lieu le 1er novembre 2022.”

Et le Conseil de poursuivre : « Nous espérons que vous assurerez la liberté de circulation des journalistes marocains et les relocaliserez directement du Maroc vers l’Algérie, comme un élément essentiel de votre engagement auprès des sociétés africaines et de l’opinion publique internationale dans l’accès à l’data et le droit à nouvelles, ainsi que les journalistes de sûreté et de sécurité en tant que principes internationaux qui divisent les nations et les peuples. »

Il a conclu : « L’une des responsabilités du pays hôte est de respecter ces principes, et la Confédération africaine d’éviter l’embarras et de remettre en trigger la crédibilité de la manifestation qu’elle organise en Algérie, et de remédier aux violations précédemment commises par l’État algérien. contre des journalistes marocains, en totale incohérence avec les valeurs morales auxquelles le pays hôte est censé être attaché, du moins lors d’un événement qui se déroule sur son sol.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}