Rashid Ben Mahmoud, entraîneur adjoint de la première équipe nationale marocaine de soccer, Walid Rekraghi, a déclaré que le roi Mohammed VI avait “ordonné aux familles des joueurs d’être avec eux au Qatar”.

Ben Mahmoud a ajouté lors d’un assembly organisé aujourd’hui, vendredi, à l’Institut supérieur de la presse et de la communication de Casablanca pour célébrer l’exploit historique des Lions de l’Atlas lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar, que la imaginative and prescient royale “a souligné la présence de la famille marocaine aux côtés les joueurs”.

Moussaed Al-Rakraki a poursuivi dans cette réunion, à laquelle on savait qu’un agent de la préfecture, le chef du service régional de sécurité, des officiels, des sportifs et des représentants des médias participaient : « Les familles ont également beaucoup soutenu les joueurs sur le terrain. ainsi qu’à l’extérieur dans d’autres periods.

L’occasion nationale a relevé que l’ambiance familiale « s’est libérée de la pression des matches », ajoutant que la relation entre le workers method et les joueurs se caractérisait par une ambiance d’activité, tant à l’entraînement qu’à l’hôtel.

Le même entraîneur a salué la self-discipline dont ont fait preuve les joueurs pour suivre les plans élaborés par le sélectionneur nationwide Walid Regraghi et leur défense désespérée du maillot.

Ben Mahmoud a également expliqué dans ce contexte qu’un groupe de joueurs s’était blessé mais qu’ils continuaient à jouer et à défendre le maillot nationwide.

Le même porte-parole a souligné que la présence publique large des Marocains au Qatar était une forte incitation et un soutien pour l’équipe nationale à participer davantage à cet événement mondial.

De son côté, l’ancien joueur de l’équipe nationale Mustafa El-Haddawi a confirmé que la forte participation de l’équipe nationale, classée quatrième au niveau mondial, montrait que le Royaume est “le pays de l’épée, le pays des noirs”. perle d’Arabie, nous vous félicitons.”

Al-Heddawi a noté que les joueurs, tant locaux qu’étrangers, “ont joué au fight et ont montré qu’ils étaient noirs au sens plein du terme”.

L’ancien worldwide marocain a ajouté : “L’entraîneur Walid Recraghi a su transformer l’équipe en une famille, ce qui a été utilisé positivement et s’est reflété dans le match.”

Le même porte-parole a noté que “l’équipe nationale du Maroc était à un niveau élevé qui a étonné tout le monde et les résultats qu’elle a obtenus ne sont pas accidentels”, ajoutant que “cela donnera un bel avenir au Maroc avec la présence de jeunes joueurs”.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}