Le Conseil nationwide de la presse a rapporté que le journal numérique “Ashkin” a publié des accusations contre le joueur de l’équipe nationale marocaine Zakaria Abou Khalil en relation avec son comportement lors de la participation à la Coupe du monde au Qatar, qui ne peut en aucun cas être considéré comme un travail journalistique, automotive cela n’a rien à voir avec la couverture de l’événement.Un athlète qui bénéficie d’un massive public marocain et worldwide.

Dans un communiqué, le Conseil nationwide de la presse a noté que “la focalisation de la presse sur toute personne en raison de son appartenance ethnique ou religieuse est une stigmatisation inacceptable, qui est rejetée par tous les statuts de déontologie de la presse, y compris la Charte d’éthique professionnelle approuvée au niveau nationwide et préparée par le Conseil, et est également publié dans le journal.” officiel, comme le prévoit la loi.

Le Conseil s’est référé à l’article 2, qui, dans sa part sur la responsabilité sociale, stipule qu'”il n’est pas permis de discriminer entre des personnes en raison de leur sexe, de leur couleur, de leur race, d’un handicap, de leur appartenance religieuse ou sociale, ou par toute autre forme de discrimination , il n’est pas non plus permis de déclarer le takfir ou d’inciter à la haine, à la stigmatisation ou à l’intolérance.” Un journaliste ne doit pas publier ou diffuser des paperwork faisant l’apologie de la violence, du crime et du terrorisme.

Le conseil a condamné “ce comportement de la half dudit journal”, mettant en garde contre “le hazard de dérive vers le sensationnalisme gratuit, d’autant plus que certains médias étrangers ont tenté d’offenser l’équipe nationale marocaine en déformant le comportement de ses joueurs par leurs expressions spontanées de leur attachement à leurs valeurs authentiques, culturelles et familiales ».

Le même message indiquait également que “la responsabilité envers la société exige que le journal susmentionné fasse preuve de vigilance et de prudence dans la publication de déclarations éloignées du terrain sportif, des réalisations de l’équipe nationale marocaine, de l’esprit de persévérance, de sacrifice et d’engagement”. de patriotisme et d’appartenance civilisationnelle exprimés par les joueurs. , qui a reçu une bonne réponse non seulement dans les pays arabes et africains, mais aussi dans le monde.

A la fin de l’avis, il était indiqué que le Conseil nationwide de la presse, conformément à ses statuts et à la législation régissant ses activités, saisirait le Comité d’éthique professionnelle et de self-discipline.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}