Photograph : Mounir Mhaimidat

Hespress – Sukaina Al SadeghiSamedi 31 décembre 2022 – 11h00

Les effets secondaires du vaccin “Covid-19” sont revenus sur le devant de la scène après une plainte déposée par la famille d’une enfant à Sidi Benour, région de Jdeida, dans laquelle il est confirmé qu’elle était paralysée après avoir reçu une deuxième dose de “Sinopharm “. “vaccin.

L’Affiliation marocaine des droits de l’homme a reçu une plainte de la famille d’une jeune fille de 14 ans, HH, qui immédiatement après avoir reçu la deuxième dose le 15 octobre 2021, qui lui a été administrée au lycée où elle étudie, comme Dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre le virus Corona, elle a connu une défaillance au niveau de ses pieds, qui s’est transformée en paralysie au bout de 3 mois, en plus d’un défaut du système urinaire qui l’empêchait d’uriner normalement.

Selon la correspondance fournie par l’affiliation, Hespress en a une copie, plusieurs assessments effectués par la famille confirment que l’enfant était atteinte du syndrome de Guillain-Barré, qui résulte principalement de la réception du vaccin Corona, et elle a suivi plusieurs cures. , en useless jusqu’à présent, et tous frais confondus. Le traitement a été confié à la famille, malgré leurs moyens financiers, sachant qu’ils avaient cherché des companies de santé à Sidi Benour, mais ils n’avaient reçu aucune aide ou soutien.

Le même organisme a appelé le ministère de la Santé à prendre en cost le traitement de l’enfant, soulignant que cela est confirmé par tous les paperwork dont il dispose.

Le père de l’enfant a confirmé dans une déclaration à Hespress que la raison du retard dans l’envoi de la plainte était l’ignorance de la famille des procédures qui auraient dû être suivies à l’époque, soulignant qu’il avait emmené sa fille 24 heures après avoir reçu le vaccin à l’hôpital. à Sidi Banur puis s’est tournée vers l’hôpital Suisi de Rabat, où elle a poursuivi son traitement et a pu Les médecins ont pu réduire relativement les effets de la maladie, mais elle ne peut toujours pas bouger.

Pour sa half, un membre du comité scientifique de lutte contre le corona a déclaré dans un communiqué à Hespress qu'”il n’y a pas d’études scientifiques qui confirmeraient que le vaccin est associé aux symptômes subis par l’enfant”, notant que “ces les symptômes peuvent être la conséquence d’une maladie inconnue du affected person ; mais sa survenue, qui coïncide avec la réception d’une dose de vaccin, laisse croire à certains que le vaccin en est la trigger.

La même supply n’a pas exclu que les symptômes résultaient du fait que certaines personnes avaient reçu une dose de vaccin à un second qui les interférait. à trigger de certaines maladies.

Sidi Bennour Vaccin contre la Polio Corona

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}