S’accrochant au rejet de la normalisation des relations avec Israël, exprimé par les citoyens marocains devant le Parlement à Rabat, à l’event du deuxième anniversaire de la signature du rétablissement officiel des relations entre le Maroc et Israël, et des accords signés par la suite, des visites et coordination.

La capitale a été témoin de slogans forts condamnant la normalisation et appelant à son renversement, tels que : “Le peuple veut inverser la normalisation”, “Pas d’occupation, pas de normalisation… La Palestine n’est pas à vendre”, “La Palestine résiste, les accords réactionnaires”, ” La Palestine gratuitement, et la normalisation est une honte », « O dirigeants de la défaite ». Donnez un mot au peuple’, ‘inébranlable, inébranlable, refusant la normalisation’.

Cette veillée à Rabat est l’une des plus d’une trentaine dans un sure nombre de villes du Royaume, comme Tanger, Oujda, Meknès, Fès, Kénitra, Agadir, Errachidia, Casablanca et Marrakech, organisée samedi sous le slogan « Nous sommes tous avec Palestine et protégez notre pays de la normalisation sioniste.”

Le Entrance marocain de soutien à la Palestine et anti-normalisation refuse d’appeler les accords de normalisation les « Accords d’Abraham ». Automotive “c’est un nom tendancieux qui suggère que le conflit dans la région est un conflit religieux, dont la resolution nécessite un consensus entre les représentants des trois religions monothéistes à travers des slogans vides et démagogiques de tolérance et de coexistence, alors que la réalité de la query est que le projet sioniste est un projet colonisateur, colonial, raciste, occupant, expansionniste sans précédent dans l’histoire.”

Cette tribune, qui était connue pour ses chants aux slogans inspirés de la récente “Coupe du monde” tels que “Monsieur, Monsieur… à la victoire et à la libération”, a enregistré que les accords de normalisation dans plusieurs pays du Maghreb et de la région arabe” N’ont pas augmenté les peuples de notre région, si ce n’est leur réticence, qui se manifeste par des marches et des vigiles. Des campagnes de protestation et de lutte contre la normalisation de ces peuples, confirmées par les grands sportifs et joueurs dans les stades de la Coupe du monde en Qatar.

La militante des droits de l’homme Khadijah Al-Riyadi a déclaré dans une déclaration à Hespress en marge de la veillée que cette décision orchestrée, “deux ans après l’accord inquiétant du régime marocain avec l’entité sioniste, confirme que le peuple marocain n’est pas inquiet de l’accord de trahison et leurs positions sont claires sur la query palestinienne, et soutiennent le peuple palestinien dans sa lutte pour construire un État indépendant sur toutes ses terres avec Jérusalem comme capitale.

Et l’ancien président de l’Affiliation marocaine des droits de l’homme de poursuivre : « Le peuple marocain est contre les crimes de l’entité sioniste, et les accords de normalisation rendent l’État marocain, en particulier le régime de Mahzen, responsable et partenaire des crimes et crimes de guerre. contre l’humanité que l’organisation a commis et proceed de pratiquer contre le peuple palestinien.” .

Dans sa déclaration, Al-Riyadi s’est accroché à la “lutte pour renverser l’accord honteux”.

Muhammad Hamdavi, chef adjoint du département politique de l’Affiliation Justice et Charité, a déclaré que la participation à cette prise de place est “une condamnation de toute forme de normalisation des relations avec l’entité sioniste”. Il a ajouté : “Nous sommes avec la Palestine et les pleins droits du peuple palestinien, et nous nous tenons ici aujourd’hui pour la sainte mosquée Al-Aqsa et pour Jérusalem et les pleins droits du peuple palestinien”.

Le chef du groupe Justice et Miséricorde a ajouté dans un communiqué Hespress : “La normalisation avec l’entité sioniste nuit aux intérêts stratégiques de notre patrie, le Maroc, de notre peuple marocain et de la trigger palestinienne, que nous considérons au Maroc comme un problème nationwide et un query centrale pour la nation.” Par conséquent, il a appelé à “annuler tous les accords avec l’entité sioniste et à soutenir la trigger” du peuple palestinien, la véritable place du Maroc en tant qu’Etat et peuple aux côtés de la Palestine, le peuple et la trigger palestinienne et contre toute forme de normalisation.

Al-Tayeb Modad, coordinateur nationwide adjoint du Entrance nationwide de Palestine et contre la normalisation, appelant à un sit-in, a décrit le 22 décembre comme « le jour fatidique où le Premier ministre a signé l’accord de normalisation avec l’entité sioniste au nom de la communauté marocaine ». l’État (…) et c’était une place qui est venue malgré la place du peuple. Marocain dans tous ses groupes et malgré la place des forces vives dans ce pays », ajoutant : « La normalisation s’est faite parce que notre pays n’est pas un pays démocratique. que l’opinion du peuple doit prévaloir.

Et le même avocat de poursuivre : “Le peuple marocain à l’étranger aujourd’hui dans plus de 35 villes en même temps et sous le même slogan, un peuple de vérité et de causes justes avec la trigger du peuple palestinien, qui s’exprime dans divers websites, les derniers dont la « coupe du monde » au Qatar, où ce public marocain s’est exprimé ainsi que de nombreux followers du monde entier. Les joueurs marocains ont également reçu l’ordre de porter le drapeau palestinien et des slogans en faveur de la trigger palestinienne, comme les supporters marocains le portent ici dans les stades.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}