Les commerçants “Qaisariat Al-Hafari” et “Alal Storage” situés sur le territoire de la préfecture d’Al-Fidaa, Mars Al-Sultan, dans la ville de Casablanca, ont exprimé leurs plaintes concernant la poursuite de l’occupation des biens du gouvernement devant leurs magasins.

De nombreux commerçants de ce célèbre quartier commerçant de Casablanca ont dénoncé l’obstruction des vendeurs ambulants, occupant les rues et les grilles des magasins, sans l’intervention des autorités locales avec les travaux de rédemption de Mars al-Sultan.

Les commerçants associés à l’Union démocratique marocaine du travail ont souligné qu’ils vivent désormais sous le harcèlement, les menaces, la violence et l’humiliation de leur dignité, sans motion des autorités locales.

Ils ont consigné que malgré la correspondance, “nous ne trouvons que du retard et du retard, malheureusement, et malgré les appels à des réunions pour intervenir en urgence pour réparer les dégâts et indemniser les commerçants pour ces actions illégales”.

Dans leur message, les commerçants ont appelé le ministère de l’Intérieur et les autorités internationales à intervenir d’urgence pour leur rendre justice et mettre fin à l’occupation des commerçants ambulants connue dans la région.

Le secrétaire général de l’Union démocratique marocaine du travail, Mustafa al-Kihel, a déclaré dans une déclaration au journal électronique Hespress que la scenario au niveau de la zone commerciale s’aggrave, alors que les vendeurs et les commerçants souffrent de l’occupation apparente. du domaine public par le “papillon”.

Al-Qayhal a ajouté : “Le passage vers les magasins susmentionnés est devenu presque interdit aux acheteurs automobile les vendeurs de rue ont bloqué diverses voies et ruelles”.

Il a expliqué que “cette occupation se passe devant les autorités locales qui ne sont pas intervenues pour donner du crédit à ces commerçants qui paient des impôts à l’Etat et à la société”.

Le secrétaire général de l’Union démocratique marocaine des travailleurs a souligné que “cette horrible scenario a provoqué des crises pour les professionnels, automobile leurs revenus ont considérablement chuté, ce qui a aggravé leur scenario, qui a souffert des conséquences du Corona”.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}